Le bébé et la reconnaissance des visages

Le saviez-vous ?
Un nourrisson, quelques minutes après la naissance seulement, aura une préférence pour un dessin schématique d’un visage en comparaison avec le même dessin mais où les éléments du visage (les yeux, le nez, la bouche) ont été déplacés.
À deux ou trois mois, il reconnait sa mère même si elle a les cheveux couverts par un foulard, ainsi que d’autres visages familiers.
Dès 2 mois, les nourrissons non seulement imitent les expressions faciales de la personne en face d’eux mais en plus réagissent d’une façon systématique et adéquate aux expressions de sa mère.
Les bébés dès 3 mois sont capables de distinguer certaines expressions faciales très distinctement marquées comme la joie et la tristesse sur le visage.
Des études avec des mères dépressives ont, d’ailleurs, montré que les bébés répondent beaucoup moins aux expressions faciales de l’autre et ils reproduisent plus d’expressions négatives que positives.
Nous pouvons naturellement nous poser la question suivante qu’en est-il d’un visage masqué où seuls les yeux apparaissent ?

Le saviez-vous ?
Un nourrisson, quelques minutes après la naissance seulement, aura une préférence pour un dessin schématique d’un visage en comparaison avec le même dessin mais où les éléments du visage (les yeux, le nez, la bouche) ont été déplacés.
À deux ou trois mois, il reconnait sa mère même si elle a les cheveux couverts par un foulard, ainsi que d’autres visages familiers.
Dès 2 mois, les nourrissons non seulement imitent les expressions faciales de la personne en face d’eux mais en plus réagissent d’une façon systématique et adéquate aux expressions de sa mère Les bébés dès 3 mois sont capables de distinguer certaines expressions faciales très distinctement marquées comme la joie et la tristesse sur le visage.
Des études avec des mères dépressives ont, d’ailleurs, montré que les bébés répondent beaucoup moins aux expressions faciales de l’autre et ils reproduisent plus d’expressions négatives que positives.

Nous pouvons naturellement nous poser la question suivante qu’en est-il d’un visage masqué où seuls les yeux apparaissent ?
IL n’y a pas d’études qui ont été menées et pour cause : nous vivons une Exception dans l’histoire humaine.
Mais je peux aisément faire l’hypothèse que cela va avoir des répercussions sur la capacité de ces nouveaux-nés, de ces bébés à interagir avec les autres, dans la capacité à reproduire les expressions faciales et à les comprendre.
La détection des visages et la reconnaissance sont des capacités nécessaires pour l’établissement des liens avec les autres personnes et la bonne intégration à la société humaine.
Reconnaître les expressions faciales nécessite l’observation et l’interprétation de mouvements ou de modifications subtiles des éléments de visage. Cette capacité est essentielle pour repérer l’état émotionnel d’une personne et supposer ses intentions. Observez, pour vous, ce qui se passe dans le fait de ne voir que les yeux de votre interlocuteur. Vous n’êtes pas tout le temps à l’aise, vous avez l’impression de perdre de l’information. N’est-ce pas ? et bien c’est le cas aussi pour le bébé qui ne peut donc pas faire correctement son apprentissage de la reconnaissance et de la compréhension des expressions faciales.

Collage bébés charmants coeur.png, déc. 2020

Vous comprenez, avec mes propos, de l’importance qu’il y a d’interagir avec les bébés mais aussi les nouveaux nés dès la naissance. Nous avons, d’ailleurs, pour la plupart d’entre nous, tendance à exagérer nos expressions faciales et même à faire des mimiques face aux bébés pour les faire réagir et c’est tant mieux. C’est une question de survie pour ces petits êtres de comprendre le monde qui les entoure, et d’acquérir les capacités de communication avec les autres. Aujourd’hui, dans nos sociétés occidentales, le danger n’est bien évidemment pas aussi menaçant qu’au temps de Neandertal. Toutefois, Les bébés nés en 2020 vivent une expérience très particulière puisqu’ils passent leurs 1ères journées, leurs premiers mois, voire leur première année de vie (tel que c’est parti) en présence d’adultes masqués comme cela se passe dans les lieux collectifs (maternités, crèches)

Il est essentiel qu’en tant que parents qui travaillent toute la journée, de prendre le temps le matin, le soir et à tout moment partagé avec votre bébé pour interagir activement avec lui. Je sais que si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est que vous êtes attentifs déjà à cela et que vous le faites déjà le plus que vous pouvez, mais, ici, mon intention est de renforcer votre vigilance au vu du contexte dans lequel ces bébés passent leur journée.
J’irais même plus loin, en tant que parents, vous pouvez, même, vous devez faire pression pour que les personnels qui s’occupent de vos enfants soient sans masque. Je sais que certaines municipalités achètent des masques transparents pour les auxiliaires puéricultrices. C’est une solution intéressante, mais il va se poser le problème du toucher. Le bébé, l’enfant découvre le monde par ses sens, il touche, il met à la bouche.
Quelle impression, quelle empreinte cela va lui faire ?
Il est extrêmement important de laisser l’enfant, toucher, mettre dans la bouche, sucer. C’est de cette façon qu’il appréhende le monde.
En guise de conclusion, je réitère mon conseil : Dans ces temps particuliers, l’investissement auprès de votre enfant doit être votre priorité. Il en va de leur développement personnel et de leur avenir.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://lebouedec.fr/blog/index.php?trackback/25

Fil des commentaires de ce billet