La réussite et l'iceberg

La plupart des gens, quand ils voient qu’une personne réussit, ils ont tendance à penser qu’elle a eu de la chance, ils ne voient pas tout ce qu’elle a fait pour en arriver là ; son travail, ses choix, ses sacrifices même. De la même façon, quand une personne échoue ou qu’eux-mêmes échouent, ils ont tendance à penser que c’est la faute à pas de chance. C’est tellement plus simple de penser que les réussites et les échecs sont les fruits du hasard. Plus simple, mais pas plus facile parce que ces personnes vont devoir vivre avec le sentiment d’impuissance, d’incapacité qui va avec.

La plupart des gens, quand ils voient la réussite d'une personne , ils ont tendance à penser qu’elle a eu de la chance, ils ne voient pas tout ce qu’elle a fait pour en arriver là ; son travail, ses choix, ses sacrifices même. De la même façon, quand une personne échoue ou qu’eux-mêmes échouent, ils ont tendance à penser que c’est la faute à pas de chance. C’est tellement plus simple de penser que les réussites et les échecs sont les fruits du hasard. Plus simple, mais pas plus facile parce que ces personnes vont devoir vivre avec le sentiment d’impuissance, d’incapacité qui va avec.

Il y a quelques années, en découvrant le Rebirth ou Respiration Consciente Connectée, j’ai découvert un de ses principes : La responsabilité à 100%. Cela veut dire que ce que je vis, la manière dont je vis les évènements est le résultat de mes pensées conscientes et inconscientes. Je n’en suis donc pas coupable mais responsable puisque ces pensées m’appartiennent car je ne peux être coupable de pensées dont je n’ai pas conscience. Pour moi, cela a été une révélation, cela voulait dire que je n’étais pas victime de la fatalité et que je pouvais agir. Agir en regardant et en éliminant mes pensées limitantes sur moi-même et les autres. J’ai donc commencé vraiment à faire un travail personnel en profondeur et au fur et à mesure que je faisais ce nettoyage j’obtenais des résultats différents et en adéquation avec ce que je voulais vraiment. J’ai la conviction que ce que je transforme à l’intérieur de moi se voit ensuite à l’extérieur. Depuis, j’ai repris mes études de psychologie (interrompues 10 ans plus tôt), je me suis formée à des techniques puissantes comme le Décodage Emotionnel, je me suis installée professionnellement, il y a 17 ans, pour accompagner les personnes qui le souhaitent à mettre de la qualité dans leur vie psychique, mentale, physique et financière. Parallèlement, j’ai rencontré mon compagnon, eu 2 enfants, nous nous sommes mariés il y a presque 17 ans et nous avons construit nos métiers autour de notre famille. Tout cela, je le vois comme une réussite, même des réussites (je ne vous expose pas tous les détails de ma vie, ici, car ce n’est pas le propos).

Dans ce parcours, j’ai découvert que la réussite n’est pas un coup de chance. D’ailleurs ne dit-on pas « la chance sourit aux audacieux ».

La réussite est le résultat d’une vision, d’une décision ferme, d’objectifs grands et précis, d’une planification, d’actions répétées, posées, d’un travail acharné, d’une obstination à continuer même dans la tempête, d’une croissance personnelle, d’une attitude positive. Tout cela ne se voit pas au 1er coup d’œil, mais si vous interrogez ces personnes, si vous lisez des livres traitant de réussites ou des biographies, vous y verrez que la réussite répond à des lois et que les personnes qui réussissent les appliquent et que vous pouvez faire de même quel que soit l’endroit où vous êtes aujourd’hui.

Cabinet psy Lebouedec Réussite iceberg.jpg, juil. 2020

Et vous, où en êtes-vous dans votre vie ? Etes-vous satisfaits de votre vie ?
Si vous pensez avoir besoin de transformer quelque chose dans votre vie et que vous avez du mal à passer à l’action, je peux vous accompagner dans votre désir de changement il suffit pour cela de me contacter via le site ou mon téléphone.

Patricia LE BOUEDEC
Psychologue, Psychothérapeute

Tel : 0660603553 www.lebouedec.fr

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://lebouedec.fr/blog/index.php?trackback/17

Fil des commentaires de ce billet